Une fois que vous commencez à consacrer des efforts et des fonds pour gagner un revenu en tant que musicien, félicitations, vous êtes maintenant dans l’industrie de la musique!

Bon nombre de musiciens remettent à plus tard l’organisation de l’aspect commercial de leur carrière jusqu’à ce qu’ils y soient obligés, pour se rendre compte des nombreuses occasions qu’ils ont manquées d’économiser de l’argent dans leur cheminement. Ainsi, peu importe à quel point vous vous sentez dépassé par la planification fiscale ou le processus de demande de subvention, rencontrer un avocat de notre groupe de divertissement le plus tôt possible est une excellente idée pour comprendre la situation dans son ensemble et garder plus d’argent dans votre compte bancaire.

Si vous débutez dans le monde de la musique, voici quelques sujets que nous aborderons avec vous.

Structure de l’entreprise

L’incorporation de votre entreprise est une étape qui justifie grandement une rencontre avec un professionnel qualifié. Oui, cela implique des coûts et une conformité supplémentaires; et en début de carrière, les coûts l’emportent sur les avantages, mais une fois que les performances et que les gains par apparition augmentent, c’est une décision intelligente.

Vous pourrez déduire vos dépenses par l’entremise de l’entreprise, comme les instruments et le matériel neuf, afin de payer moins d’impôts. De plus, en tant qu’entreprise constituée en personne morale, vous serez personnellement protégé contre toute réclamation faite contre vous par les propriétaires de clubs, les maisons de disques ou tout autre intervenant.

Notre équipe peut vous guider à travers les tenants et aboutissants de l’incorporation et vous aider à vous implanter pour une longue période.

Suivi des dépenses

En général, lorsque vous commencez dans l’industrie de la musique, vous dépensez plus que vous ne gagnez. C’est ce qu’on appelle des « pertes d’entreprise » et une erreur considérable qu’un grand nombre de musiciens commettent est de ne pas profiter pleinement de ces pertes, que vous pouvez déduire d’autres revenus de votre emploi de jour ou que vous pouvez reporter prospectivement pour obtenir l’avantage fiscal lorsque vous gagnez de l’argent.

La meilleure façon d’y parvenir est de faire le suivi de toutes vos dépenses et d’en faire rapport. Nous pouvons vous aider à déterminer quelles dépenses vous devriez suivre.

Impôt sur le revenu et TPS/TVH

Vous devez vous inscrire à la TPS/TVH lorsque vous atteignez 30 000 $ de ventes brutes (revenu d’entreprise avant dépenses). En tant que musicien, votre revenu brut comprend les redevances et les avances, de sorte que vous pouvez atteindre le seuil sans vous en rendre compte.

Une fois que vous êtes inscrit, vous devez percevoir la TPS/TVH sur les recettes taxables au taux établi dans la province où vous travaillez. Mais les sommes que vous dépensez en TPS/TVH sur les dépenses d’entreprise sont soustraites de ce que vous percevez en TPS/TVH, de sorte que vous finissez par devoir moins par période. Si vous payez plus de TPS/TVH que vous n’en percevez, l’ARC vous enverra un chèque couvrant la différence.

Nous pouvons vous aider à percevoir la TPS/TVH et nous assurer que vous avez ce que vous devez verser à temps (les pénalités pour production tardive s’accumulent rapidement).

Prébudgétisation et budgétisation de la trésorerie

Les tournées coûtent cher et comportent des dépenses imprévues comme les réparations de véhicules et d’équipement, les problèmes liés à la météo, les annulations de concert et plus encore. De plus, les coûts d’enregistrement peuvent aussi vous échapper si vous n’y portez pas attention. C’est pourquoi la planification d’une tournée ou d’un album devrait inclure un budget avec un montant pour les imprévus. C’est un exercice précieux qui vous aidera à rester attentif à vos finances.

Nous pouvons vous fournir des modèles de feuilles de travail pour concilier l’argent que vous gagnez/dépensez sur la route, les règlements, le financement des subventions et plus encore.

Poursuivre votre rêve d’être le prochain <insérer le nom de votre artiste préféré ici> est une importante étape. En jouant toutes les bonnes notes organisationnelles, vous serez dans une bien meilleure situation financière à chaque étape du processus.

pdfTélécharger la version PDF complète

Cet article provient de notre survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les cabinets canadiens membres de Moore Stephens Amérique du Nord. Ces articles s’inscrivent dans notre mission, soit devenir le partenaire par excellence de votre réussite en vous tenant informé de l’actualité.